dimanche 26 février 2006

Ravage


bruit 8
"Enfin ses ses mains se détendent, ses jambes s'allongent, son corps s'applatit. Sa souffrance s'est appaisée.Son épouvante s'éteint.
Il a le temps de penser qu'il était bien ridicule d'avoir soif. Il n'a plus besoin se rien."

René Barjavel

Je voudrais pas crever

"Je voudrais pas crever avant d'avoir usé

sa bouche avec ma bouche,

son corps avec mes mains

le reste avec mes yeux"

Têtes Raides

vendredi 24 février 2006

Et merde!

Et moi qui pensait que le temps où les axes des trucks Venture pétaient tous les mois était révolu, étant donné que ça faisait bien 3 ans que je n'en avait plus skaté... é ben je me trompais ça fait à peine un mois que j'ai changé cet axe (et j'ai galéré comme un dingue), merde j'ai quand même arrété de skater comme un bourrin ('fin j'essaye).
Loin de moi l'idée de dire que les trucks Venture c'est de la merde, déja les axes d'origine tiennent a peu près longtemps, disons 6 mois (sachant que je ne skte pas tous les jours...) et je crois que c'est la meilleur entrée de gamme en truck... mais bon ça fait chier quand ça pète!

mercredi 22 février 2006

Tartine grillée au munster

Vous prenez du munster que vous coupez en tranches sur du pain, vous soupoudrez le tout de cumin, un coup de moulin à poivre, vous passer ça au grill dans le four jusqu'a ce que ce soit bien fondu. Vous pouvez l'accompagner avec des p'tites pomme de terre (rates par exemple) revenu à la poele avec un peu de beurre du gros sel et beaucoup de thym.
Bon app!
Enjoy

L'identité

" Avec ces sans papires
Qui vont bientôt r'partir
Vers leur pays les chiens
On a tout pris, y a plus rien"

Têtes Raides

lundi 20 février 2006

Le Temps Qui Reste

Film de Jean-François Ozon. Ce film montre le des moment de la vie d'un jeune homosexuel de 30 ans atteint d'une tumeur au cerveau. Celui-ci choisit de se laisser mourrir (ou laisser vivre) en refusant tout traitement. Réalisé de façon très subtile, on voit au-dela de la maladie un tabeau des relations et des sentiments entre proches. Cependant l'agonie du personnage principale est montré avec beaucoup d'esthétisme qui prime sur la réalité. Ceux qui ont vecu dans leur entourage une telle maladie savent que cette dernière est tout autre. Mais bon très émouvant et joli film.
J'ai beaucoup pensé à la chanson Je voudrais pas creuver des Têtes Rides et au film My life without Me. A voir et à écouter.

Au bistro

-Tien, on s'interresse à l'Afrique, on va peut-être même leur envoyer de l'aide humanitaire, c'est pour dire que c'est sérieux.
-Quoi?! Qu'est-ce qui ce passe, ya eu un tsunami?
-Nan, on a peur que l'épidémie qui se propage aux volatiles devienne une épidémie pour l'homme.
-Ah oué pasqui'ls mangent des poulets là-bas?
-Bof, pas des masses, ça doit être un mois de salaire pour eux, mais bon ils sont pas trop informé et je ne crois pas qu'ils aient beaucoup de vétérinaires, ya déja pas assez de toubibs pour soigner la population humaine... Au cas où qu'on se mette à leur refiler nos volailles quand pu personne voudra les manger chez nous, faudrait mieux qu'il sachent pourquoi ils se mettent tous à creuver.
-Ouais, c'est quand même dingue qu'il faut que ce soit parce qu'on chie dans le froc qu'on s'interresse a leur misère
-'Sûr, tu reprendras bien une bière?

dimanche 19 février 2006

Ah oué quand même

"Je suis frappé de voir, en ce qui concerne les musulmans, à quel point les modérés ne s'expriment pas et laissent faires des choses terribles en leur nom."

Cabu


Charlie a eu droit a un procès pour cette couverture notament... pour plus d'info :


C'est quand qu'on va où

"Si les les élections changeaient vraiment la vie, y'a un bout de temps mon colon, que voter ça serait interdit"

Renaud
Oui mais on fait avec ce qu'on a... et puis "les extrêmes..."

Petite réflexion...

Comment tout cela a commencé, pourquoi toute cette agitation autour de quelques coups de crayons? Qu'est-ce qui est si choquant, l'association de Mahomet et des terroristes ou encore le fait qu'on représente Mahomet. Ces raisons me parraissent bien futiles et insencées. Pour la première les même personne qui hurlent à la diffamation dans les rues et réclament la tête des dessinateurs n'ont pas ciller alors que de nombreux crimes et attentats ont été comis par des terroristes au nom de ce même prophète, pire encore des manifestant libanais on appellé Ben Laden a punir "ceux qui ont porté tort à l'islam" (c'est quand même grave, non?). La seconde quand à elle est tout bonnement ridicule étant donnée qu'il existe des images de Mahomet bien connues dans des recueils en langues arabes, étant donné que selon que vous soyez chiite ou sunnite vous avez ou n'avez pas le droit de représenter le prophète.
Tout cela est si dérisoire que de nouveau pour moi, les mots atteignent leur limite.

The Boondocks

Je vous présente une BD sympa, réalisée par un jeune afro-américain, Aaron McGruder. Cette BD connait une certain succès outre atlantique, ce qui est plutot étonnant car elle offre un point de vue asssez réactionnaire sur la politique américaine actuelle, dénonce le rascime, la mauvaise musique (ou plutot le mauvais rap...), la connerie humaine... Bon je n'ai vu que le premier tome assez gentil mais il parait qu'elle s'affirme plus par la suite.
Quelques liens pour vous informer sur l'auteur et sur la BD :

Important! : l'extrait de la BD que vous pouvez visionner est illégal, je vous prierai donc de le regarder avec modération (ou juste d'un oeil, c'est encore mieux...) sous peine de poursuites judiciaire.


dimanche 12 février 2006

Merci Athur...



Je conseille à tout le monde de jetter un coup d'oeil au lien qui suit, cela montre qui'il existe encore des activistes ici bas (et qui ont du courrage)...



Où va l'attention des gens


Toute cette agitation autour d'un dessin me rappelle un pensée que j'ai eu a propos de l'humour noir je crois... Je la formulerai comme ça :
"Est-on plus choqué par les mots, ou ce qui se cache derrière, en l'occurence des faits réels."

Attention, c'est a prendre avec du recul, mais j'ai souvent remarqué qu'on fait beaucoup plus de foin autour d'une phrase (où d'un dessin...) que l'on en fait à propos du sujet lui même, alors que c'est quand même bien ça le plus important. Je crois que ce qui choque les gens c'est plus la cruauté avec laquelle on critique l'actualité que la cruauté de l'actualité elle même.
J'espère que vous m'avez suivi pasque c'est un peu un gros bordel dans ma tête...

Encore lui, et pourtant il est mort depuis perpette...

J'ai pour habitude de regarder le plus de points de vues différents pour comprendre un problème, je vous renvoie donc a ce lien, qui comme tout autre média est a prendre avec des pincettes, mais bon cela montre que d'un autre coté les même personnes qui déchainent les foules aujourd'hui ne se sont pas privé de faire de bellles caricatures...


Et tant que j'y suis je vous conseille le Charlie Hebdo de cette semaine qui en rajoute une couche sur les caricature (ils vont en avoir beaucoup à égorger des dessinateurs...), plus sérieusement les articles sont bons.


samedi 11 février 2006

dimanche 5 février 2006

Les mots

les mots c'est la misère,
ils sont plein la tête, et s'embrouillent dans un mélange inextricable,
ils sont plein la bouche, et en resortent en baffouillements ridicules,
quand on en cherche un c'est jamais le bon qu'on trouve,
et après il viennent te narguer et t'assaillent des regrets, "ah j'aurais dû dire..."
mais domptés ou juste apprivoisés ils rechauffent le coeur, et te plongent dans un univers chimérique.


Ni domptés, ni maîtrisés ici ici, mais juste des pensés sauvages, capturées en une esquisse maladroite.

Radin

Benoît XVI en lunettes Gucci et chaussures Prada.

On a cette chance de pouvoir critiquer le pape, profitons-en. Quand on voit ce que ça coûte de le faire avec la religion musulmane par exemple.

"Le pape veut prier pour les populations touchées par les catastrophes naturelles, il aurait mieu fait de faire un chèque"

Charlie Hebdo


Je préfère 100 fois

Encore et toujours :
"Qui sème la haine récolte le feu"

Sinsémilia


La dette

Tiré de Charlie Hebdo

Dans un resto Etat-Unien ...


"Jack finit de manger le premier tandis que Heather chipote et contemple ses coquilles Saint-Jacques et ses frites qu'elle a recouvertes d'une masse de ketchup."
Charles Bukowski

Vous pouvez voir de la poutine un célèbre plat québequois (c'est a mon avis ce qui ressemble le plus au plat décrit ci dessus, sans les coquilles Saint-Jacques)



Hiérarchie

"Le capitaine de soirée, c'est celui qui ne boit pas.
L'adjudant de soirée c'est celui qui remplit les verres,
et le général de soirée c'est celui qui dégueule"

Charlie Hebdo

samedi 4 février 2006

Où je vais

"je ne sais pas ou je vais,
oh ça je n'l'ai jamais bien su,
mais si jamais je le savais,
je crois bien que je n'irai plus"

La Rue Kétanou

Un dessin est un dessin...

Les foules se déchainent à propos de quelques malheureux dessins, je trouve ça malheureux. Soyons réaliste un dessin est un dessin, un peu d'encre sur du papier, de l'humour. Quelques dessins parmis tant d'autres qui auraient fait que tres peu de vagues mais je suis sur que certains extremes se félicitent de la sitution actuelle. D'autant plus que ces dessins, hormis celui avec la bombe en turban, ne sont pas très choquant.


L'étroitesse d'esprit est une maladie de bien contagieuse, prémunissons-en nous.





Olivia Ruiz - La Femme Chocolat

Parfois il faut, savoir juste écouter, tout oublier, et laisser parler ses oreille (n'importe quoi cette phrase!). Oublier qu'Olivia Ruiz aà fait la Star Ac', et juste reconnaitre que sa musique est...
Elle a une petite voix "piçante" (!!?), qui fait franchement penser a celle de la violoniste de Dyonysos, d'ailleur ya une étrange similarité entre l'univers de ce groupe et l'ambiance de cet album.
Sinon on note, une collaboration avec les Olivier des Têtes Raides (quand même) dont elle a fait la première partie, et avec Mali de Tryo pour un texte si je ne m'abuse.
A écouter pour faire pleurer les cheveux et rêver les idées.

Aïe (Un autre billet sur le skateboard)

Le skate est dur avec les mains, elles se font constament maltraiter à traves lui. Le corps humain étant bien fait, il réagit pour se proteger. Au fur et à mesure la peau durcit aux endroits les plus solicités. Cepandant arrêtez de skater pendant un semaine et la peau se détend autours des cors, et lors de la reprise, à la première chute, la peau dure se déchire laissant la chair à vif et saignant abondamment.

Toute souffrance et bien futile face au plaisir obtenu en échange.

NE JAMAIS S'ARRETER
\___________________/
O                        O